Traduire en français Translate in english



Paul Landowski



Paul Landowski

Paul Landowski

Biographie

Paul Landowski is a famous French sculptor of the twentieth century. He is mostly known for sculpting Christ the Redeemer, on Mount Corcovado, in Rio de Janeiro, Brazil. He developed his art in accordance with the humanist ideas of his time and managed, at the end of his career, to obtain positions of responsibility in accordance with his interests.


Childhood and early studies (1875-1892)

Paul Landowski was born in Paris on June 1, 1875 of a mixed family, his mother being French and his father Polish. He attended high school at Rollin College where he learned about literary culture. He entered Hypokhâne in 1892 and met Henri Barbusse, with whom he maintained a strong friendship throughout his life. It is he who will inspire Landowski with the humanist breath that will emerge from his works. During his studies he became passionate about the great authors (Hugo, Shakespeare, Plutarch) who became models for him. During his younger years, he tries to find a way to orient himself. Thus we see him trying to write dramas in verse or draw.


Art studies (1893-1900)

In 1893 he enrolled in the courses of Jules Lefebvre in the Jullian Academy. Jules Lefebvre was a rigorous painter who taught using a technique that wanted to be close to perfection. This quest for perfection will remain in the mind of Landowski who, throughout his life, will have the will to do so when he does a work. With Lefevre, he learned to master the art of the nude as well as the portraits.

At the same time he carries out his first practical work. The professor of anatomy Louis-Hubert Farabeuf, who provides dissection courses at the School of Medicine, commissioned him to produce descriptive plates. It is this work that gives him great knowledge in the human body, knowledge that will later be used for his sculptures. It is also thanks to this that his sculptures will have a certain humanistic breath. Between 1895 and 1900 he studied at the Ecole des Beaux-Arts, following the teachings of the sculptor Louis-Ernest Barrias. These courses were profitable to him since he left this school with the Grand Prix of Rome for his work "David against Goliath".

He could then enter the Villa Medici, but it must be known that at that time Paul Landowski was an energetic young man who indulged in boxing. This purely personal passion made him perform two important works: "The Pugilist", as well as the "Fallen Boxer".


The years at Villa Medicis and the design of the temple of man (1901-1905)

Paul Landowski entered the Villa Medici for the next four years. There he performed several major works: "The Orange Thief", "Le Fakir", "Bedouin à la jug", "Les portuses d'eau blind", etc. Some of these works are Maghreb subjects, it is due to the few trips that he made during those years, especially in Tunisia, then in ancient Italy which was a source of rational inspiration.

During this period his sculptures were of a rather classical style. They are characterized by the quality of the representation of the movement and the realism that emerges from it. But these sculptures were small, and he already imagined a much larger work. he imagined a place to the glory of man, in conformity with his will to put forward the current that will later be called humanism. He imagined a temple. It is Paul Valery who will give it a name: The temple of man.

The temple of man was, in his mind, an artistic place magnifying the people, the sculptures to be installed there had to be related to the greatness of the main idea, that of humanity in the broad sense. His sculpture "Le Rhapsode", made in 1905, was already in this spirit and served as a central figure for the "sons of Cain", a work exhibited at the Salon des artistes françaises in 1906 and which received a warm welcome from the critics who saw in Paul Landowski a hope of French sculpture. The way was then free to move on to the concrete realization of the temple of man.


The first humanist works (1906-1914)


La danseuse aux serpents

La danseuse aux serpents

At the end of the Villa Médicis Paul Landowski moved to Boulogne-Billancourt in 1906 with a series of artists working in various fields. It was during these years that his celebrity was born thanks to the delivery, in 1909, of "To the artists whose name was lost", a sculpture that will be installed under the dome of the Pantheon.

He then worked on various projects while putting his hand at his temple of man. He wanted it to be a kind of story told by man on Earth, from antiquity to the nineteenth century. His "Sons of Cain" were, in all logic, to be found in the forecourt of the temple. They were inspired by three young Tunisians met during the journey on the spot, marching "fraternally united, without any sentimentality". His other works are, for example, "L'Architecture" by Reims, "La danseuse aux serpents", "Monument de la Réformation", in Geneva (which he will make with Henri Bouchard).


War and its consequences on its work (1914-1920)


Le pugiliste

Le pugiliste

Then came the first world war. Paul Landowski is called to the banners and acts as a soldier in the fighting. He comes back alive and decorated with the cross of war. From this experience he keeps difficult memories from which will emerge the idea of ​​specializing in the sculpture of monuments to the dead. It is probably the encounter of his trade and his military experience that pushed him in this direction, all cemented to the concepts of humanism to which he has always adhered.

Still, he built a whole series of monuments to the dead, the greater part in a sober style. For example, he was awarded the "monument to the glory of the hospitals of Paris", which is nowadays in the Hôtel Dieu (1921), the "Monument de la Victoire" in Casablanca (1924), the " of Algiers "(1928), the" Monument to the Dead of the Normal School Superior ", and especially" the Ghosts ", a very beautiful set of 8 giants each of 8 meters high which was placed on the hillock of Chalmont where the Battle of the Marne took place (Monument set up in 1935). These works are not all of great successes, some are of a quality little in accordance with what will be able to do the artist thereafter. But they are for him a source of inspiration through which he highlights themes such as heroism (especially on the two monuments he made in North Africa), the advance of humanity or the mother tie -child.

It was also at this time that Landoski realized some of these outstanding works: the "three allegories in stone" destined for the Piratini palace, in Porto Alegre (Brazil), the "Bedouin with the jug", the Hymn to the 'aurora', which was supposed to be placed in the temple of man, then many busts, funerary stones, and always monuments to the dead (public commissions).


The heroic period and the abandonment of the temple of man (1920-1933)

1920 is the year during which Paul Landowski obtains his legion of honor (It receives it the 8 of August). He was commissioned 8 years later, April 30, 1928. This distinction is part of his vision of the greatness of the human being and he then tackles an underlying theme until then in his works: The exploit through different disciplines . In 1920 he installed a monument to the glory of Wilbur Wright and the forerunners of aviation (1920), sport inspired him, he applied his own sport, boxing, and realized a beautiful sculpture entitled simply " The boxer "that he presents at the 9th Olympic Games of art of Amsterdam. He won the gold medal in the sculpture category. In the same theme follow the "Fallen Boxer", and the "Pugilist" which combines a real character and an antique style. Then in 1922 the Swedish Tourist Board asked him to sculpt the international ski cup, Landowski curiously chose to represent Herakles and the doe with brazen feet.

Saint Geneviève protecting Paris, which today stands at the entrance to the Tournelle bridge (1928), the "Bouclier aux morts", in the 16th arrondissement town hall, still in Paris ( 1929), the mausoleum of Sun Yat Sen ", in Nanjing (China, 1930), but above all Landowski advanced his project as a temple of man. In 1925 he exhibited at the Arts Décoratifs a model of his future temple which is then consisting of four opposite walls, two doors and a forecourt, the two doors are the door of science and the door of Psyche, they lead to the square in the center of which stands the "Son of Cain", a work already realized. The four walls were supposed to receive the monumental statues of 8 meters high centered on the 4 Prometheus themes, religion, legends and hymns. Each of these walls was to receive bas reliefs in connection with the theme: Christ crucified , Prometheus chained, the Hindu Vedas of the " Hymn to the dawn, the Canticle of the creatures of Saint Francis, etc.

The temple of man must be a place of meditation and meditation. It had to be public, containing exhibition rooms, conference rooms, a library, a cinema. The buildings were designed with international architects: Taillens, Bigot and Laprade. He had to extend the axis of the Champs-Élysées between Porte Maillot and La Défense, but in the end it was never realized.


Les fonctions officielles (1933-1944)

In 1933 Landowski took the direction of the Académie de France in Rome, commonly known as "Villa Medici". Thus begins its directorial period. He left his post in 1937 and took charge of the School of Fine Arts in the wake of which he tries to direct the teaching towards the social role of the artistic field. He also experimented with his students the teaching of simultaneous arts, architecture, sculpture and painting, where previously each art was separated. He believes that sculpting without taking into account the precepts of painting or, worse, architecture and heresy. Only the synthesis of the 3 arts allows the artist to flourish and the success of artistic projects.

Landowski is also continuing his work. If his temple of the man is constantly modified, it responds to orders from the city of Paris: the "statue of Montaigne", put street of the Schools (1934), the bas reliefs of the Fountains of the gate of Saint Cloud, the tomb of Marshal Foch are all works of Landowski. It is gradually gaining an international reputation. In 1928 he had worked for China. In 1931 it was Brazil who presented himself to him in the person of da Silva Costa who asked him to carve his Christ Redeemer who was to be placed at the top of the Corcovado, a hill dominating Rio. It is undoubtedly his most famous work, but it is also originality in that he made the clay statue (in several rooms, since it is a monumental statue) and sent it to the Brazil where they were reproduced in concrete. Paul Landoswki is the author of a statue he has never seen since he never set foot in this country!

In 1941, he participated with Paul Belmondo and André Derain in the "Voyage à Berlin". It was a German tour with the Nazi authorities, which had invited many European artists to collaborate intellectually with Germany. Considered suspect, the participants of this trip were worried during the purge process made at the liberation, suspected of collaborating with the enemy. But they were laundered, succeeding in proving that the purpose of such a journey was more to obtain the liberation of the students of the School of Fine Arts and to try to limit the German intervention in the artistic field than to really collaborate to the Goebbels project to bring about a new Europe.


His last works (1944-1961)


Le retour éternel

Le retour éternel

At the end of the war Paul Landowski will continue his project of the temple of man, but without succeeding in making it realize. He will have to abandon his idea definitively and his works already realized will remain in the places that already welcomed them. Thus the "Sons of Cain" are always visible in the garden of the Tuileries. The "Gate of Science" is the entrance to the new medical school of Paris, and "Hymn to the Dawn", is at the Museum of the Thirties. It was part of the Wall of Hymns.

He will also scuplage a "Michelangelo" 3 meters high and giving an impression of will, a "Fall of Icarus", the "four Cambodian dancers". In 1956 he realized "Le Retour éternel" at the Columbarium of Père Lachaise. This sculpture echoes the monuments to the dead of the 1920s, a period during which he put forward the link between a mother and her child. This "eternal return" takes up this theme which then appears a bit like a testamentary work.

Paul Landowski died on March 31, 1961 at his home in Boulogne-Billancourt. He was 85 years old.


Private life

Paul Landowski is from a Polish family by his father and French by his mother. He is the grandson of Henri Vieuxtemps, composer and violinist. He got married twice. A first with Geneviève Nénot (1888-1911) with two children: Nadine Landowski (1908-1943, painter) and Jean Max Landowski (1911-1943), and a second with Amélie Cruppi, of which he will also have two children, Marcel Landowski (1915-1999, musical teacher) and Françoise Landowski-Caillet (1917-2007, painter and pianist). The family has been in the artistic field for several generations.



Works of Landowski

Here is a list of works by Paul Landowski, mostly sculptures. This list is not exhaustive but almost. According to this man, some of these sculptures are grandiose, others modest, but all tend towards a humanism which he has sought to reproduce, in relation to the idea of his time that an artist owes himself to have a social role.

Click on the titles for a description and sometimes a photo of the sculptures that Paul Landowski did in the year indicated.



David contre Goliath

David contre Goliath

David contre Goliath

Ce David contre Goliath est la première oeuvre recensée de Landowski. Il s'agit d'un plâtre patiné représentant le combat mythique entre le géant Goliath et l'homme David. C'est cette statue qui lui fit obtenir le Grand Prix de Rome. Il est conservé au musée des années 30, à Boulogne-Billancourt.


La charmeuse de paons

La charmeuse de paons

La charmeuse de paons

"La charmeuse de paons" est une sculpture de 1m50 de long par 60 de hauteur, en 3 parties. Elle représente une femme et 2 paons placés de part et d'autre. Il s'agit d'une représentation en bronze et en fonte.


La bédouine à la cruche

La bédouine à la cruche

La bédouine à la cruche

Il s'agit d'une autre sculpture modeste de Landowski, elle fait 40cm de haut pour 14 de large. Elle est en fonte et en bronze et se trouve actuellement au musée Landowski. Elle est directement issue du voyage qu'à fait l'artiste en Tunisie, au cours de ses études.


Les porteuses d’eau aveugles

Les porteuses d’eau aveugles

Les porteuses d’eau aveugles

"Les porteuses d’eau aveugles" est un ensemble de 3 personnages avançant groupés. Il s'agit d'une petite sculpture exprimant l'avancée dans la vie malgré les difficultés. Elle est exposée au musée des années 30, à Boulogne-Billancourt.


Le fakir aux serpents

Le fakir aux serpents

Le fakir aux serpents

Il s'agit d'une oeuvre inspirée par le voyage en Tunisie qu'à fait l'artiste. Il montre un homme tenant dans ses mains deux groupes de 4 serpents. La sculpture est en bronze.


Le voleur d'oranges

Le voleur d'oranges

Le voleur d'oranges

"Le voleur d'oranges" est une petite statue réalisée en 1903. Elle se caractérise par la qualité de son impression de mouvements et qu'elle est un peu plus stylisé que les autres, pourtant de la même période.


Les fils de Caïn

Les fils de Caïn

Les fils de Caïn

"Les fils de Caïn" est une sculpture de 3 personnages en taille réelle. On y voit Jabel, le berger portant un crâne de bovin marche, Jubal, le poète, à sa droite et Tubalcaïn, le forgeron, à sa gauche. Elle est faite en bronze et se trouve de nos jours au jardin des Tuileries, à Paris.


L'hymne à l'aurore

L'hymne à l'aurore

L'hymne à l'aurore

"L'Hymne à l'Aurore" est un nu féminin et masculin en plâtre. Il est visible au Musée des Années 30, à Boulogne-Billancourt. La photo ci-contre est une reproduction en bronze.


Tête de femme

Tête de femme

Tête de femme

Cette tête de femme semble plus être une étude qu'une oeuvre en soit. Il doit s'agir d'une partie de l'hymne à l’aurore, sur le mur des Hymnes, dans son temple de l'homme. Elle n'existe plus de nos jours.


Soun danseuse sacrée

Soun danseuse sacrée

Soun danseuse sacrée

Cette sculpture est assez petite, il représente une danseuse.


Le pugiliste

Le pugiliste

Le pugiliste

Le pugiliste est une oeuvre de petite taille. Il est exposé au musée des années 30, à Boulogne-Billancourt.


L’Industrie et l'Agriculture

L’Industrie et l'Agriculture

L’Industrie et l'Agriculture

L’Industrie et l'Agriculture est composé de deux statues disposés de part et d'autre de l'entrée de la cour du palais gouvernemental Piratini, à Porto Alegre, au Brésil.

Le Printemps, l’Été, l’Automne, l’Hiver, l’Abondance, la Fortune

Cette oeuvre est installée à Madrid sur la façade d'un des bâtiments de l'Union.

Hommage à Joseph-Marie Jacquard

Cette statue rend hommage à Joseph-Marie Jacquard, l'inventeur d'un métier à tisser moderne. On peut la voir place Jacquard à Saint-Étienne.


Aux artistes dont le nom s'est perdu

Aux artistes dont le nom s'est perdu

Aux artistes dont le nom s'est perdu

La version définitive de cette statue est en pierre, elle a été installé au Panthéon en 1914. Elle faisait suite à une première version en plâtre qui était légèrement différente. Il s'agit d'une grande statue qui a connu le succès.


Statue équestre d'Édouard VII

Statue équestre d'Édouard VII

Statue équestre d'Édouard VII

Cette statue équestre d'Édouard VII est une très belle sculpture en bronze. Elle est installée sur la place Édouard VII, à Paris, dans le IXe arrondissement.


La danseuse aux serpents

La danseuse aux serpents

La danseuse aux serpents

C'est une statue assez réaliste qui entre dans la logique du travail de Landowski, à cette époque.

Monument international de la Réformation

Ce monument, parmi les premiers de l'artiste, est unmur de pierre sculpté réalisé avec Henri Bouchard. Il rend hommage aux pères de la Réforme protestante. On peut le voir dans la ville de Genève, en Suisse.

Monument à Wilbur Wright

Ce monument est une commande, il s'agissait de saluer la mémoire de Wilbur Wright. Fait en 1917, il trône depuis dans la ville du Mans.


Dionysos

Dionysos

Dionysos

Cette statue de Dionysos sensée être de taille modeste n'a jamais été réalisé, elle est restée à l'état d'esquisse. Toutefois il existe un plâtre conservé au Musée Landowski.

Le boxeur tombé

Cette oeuvre est très connu dans la statuaire de Landowski. Illustrant le principe d'humanisme, elle montre avec réalisme un boxeur se relevant. Elle est exposée au musée Landowski.

Monument aux morts de Barcelonnette

La ville de Barcelonette, dans le Sud de la France, dispose d'un monument aux morts réalisés par Paul Landowski.

À la Suisse consolatrice la France reconnaissante

Ce monument a été installé à Schaffhouse, en Suisse.

Monument de la Victoire

Ce monument aux morts est dédié aux soldats de Casablanca morts pendant la première guerre mondiale. Initialement à Casablanca, il a été récupéré par la ville de Senlis qui l'a mise place du Troisième-Houzard, en 1961.

Prométhée

Pas d'information particulière sur ce Prométhée.


La Becquée

La Becquée

Concert champêtre et La Becquée

Ce monument se trouve près du bassin du château de Voisins, à Saint-Hilarion. De petite taille (31 x 60 x 21, en centimètre) il s'agit d'un groupe réalisé plusieurs fois, de tailles et de matériaux variées. L'original, en terre cuite, date de 1919 et se trouve au Musée Landowski. Au chateau de Voisins on trouve la version en pierre, bien plus grande.

Monument dédié au professeur Farabeuf

Paul Landowski aura réalisé un grand nombre de statues dédiées à des personnages divers. Ici, c'est le professeur Farabeuf. La statue se trouve à l'université de Paris VI Pierre et Marie Curie

La leçon de musique

Il s'agit d'un plâtre dont je n'ai que peu d'informations.

Le cantique des cantiques

Ce bronze est l'une des oeuvres principales de Landowski. Il s'agit d'une statue de femme se trouvant au centre de la composition du mur des Hymnes. Reproduite à de nombreuses reprises en divers matériaux, sa taille initiale est de 1m10 de hauteur seulement. De cette oeuvre, Landowski disait :

Je crois avoir réalisé là quelque chose qui concrétise une doctrine. Un sentiment exprimé par une belle forme, en outre une œuvre liée à un grand programme d’ensemble. L’effet décoratif final obtenu en partant des idées, par l’expression plastique des idées, par leur transformation en thèmes plastiques. Un grand souffle humain donnant son élévation à tout.


Homme préhistorique

Homme préhistorique

Homme préhistorique

Cette petite statue a été faite en guise de trophée pour la coupe Montefiore, du nom d'un skieur décédé trop tôt et qui a donné son nom à une célèbre course, en Suède.


Monument à Paul Déroulède

Monument à Paul Déroulède

Monument en hommage à Paul Déroulède

Paul Déroulède était un écrivain et homme politique français. Il reçu l'hommage d'un portrait réalisé par Paul Landowski en 1927. Ce monument se trouve actuellement César-Caire, à Paris.


Bouclier aux morts

Bouclier aux morts

Bouclier aux morts

Encore une oeuvre important de Landowski, ce monument mesure 2,55m par 1,77m et représente un bouclier orné de bas-reliefs racontant l'histoire de France. Il est installé dans les jardins de la mairie du XVIe arrondissement à Paris.


Sainte Genevieve

Sainte Genevieve

Sainte Genevieve

Cette statue est bien connue des Parisiens, elle est un emblème de la capitale. Elle représente Ste Geneviève, protectrice de Paris, tenant un bateau dans ses bras tout en protégeant un enfant. Grande de 5,4m, elle est perchée sur un piédestal fin de 14m qui rend la statue complètement invisible des promeneurs. Cet état de fait dure depuis l'installation initiale et a été source de conflit entre la ville de Paris, qui décida de ce socle, et l'artiste, qui se plaignait qu'on ne pouvait pas la voir.


Henri Farman

Henri Farman

Mémorial à Henri Farman

Ce monument est à la mémoire d'Henri Farman. Il se trouve sur l'héliport d'Issy

Monument aux morts d'Ault

C'est en 1929 que Paul Landowski réalisa le monument aux morts de la ville d'Ault qui se trouve dans la Somme.

Le Pavois

Le Pavois est un monument à la fraternité franco-algérienne. Il est à Alger. Son but était de marquer les liens qui avait liés les deux pays pendant la première guerre mondiale.

Monument Clément Ader

C'est à Muret, près de Toulouse, que se trouve ce monument à la gloire de l'aviateur Clément Ader.

Mausolée Sun Yat-sen

Peu d'information sur cette oeuvre... Elle se trouve dans le mausolée Sun Yat-sen à Nankin, au Viet-Nam. Il existe une réplique en bronze au Musée Sun Yat-sen de Taïpei (Taïwan).


Amiral Grasse

Amiral Grasse

Monument à la mémoire de l'amiral de Grasse

Il s'agit d'un monument à la mémoire de l'amiral de Grasse, il a été offert par Kingsley Macomber à la ville de Paris. Il est boulevard Delessert près des jardins du Trocadéro. Le monument représente l'amiral en pied devant un bas relief sur lequel est représenté une batterie de canons et les servants qui leurs sont affectés.

Statue équestre du maréchal Haig

Ce monument est impressionnant, il est de nos jours sur l'avenue du Général de Gaulle, à Montreuil-sur-Mer. La statue est à taille réelle en bronze.


Christ rédempteur

Christ rédempteur

Le Christ rédempteur

Le Christ rédempteur est sans doute le monument le plus connu de toute l'oeuvre de Paul Landowski. Ce site Internet lui est consacré, vous avez donc toutes les informations sur ce site.

Tombeau de la famille Darracq

Il s'agit d'un gisant de grande taille qui est installé depuis 1932 dans le cimetière du Père Lachaise. Il a été commandé par la famille Darracq.

Deuxième coupe Gérard Montefiore

Paul Landowski réalisa le trophée célébrant le lauréat de la deuxième coupe Gérard Montefiore. Il représentait un homme et un grand aigle des montagnes.


Montaigne

Montaigne

Montaigne

Amoureux des oeuvres de Montaigne, Paul Landowski finit par réaliser uns statue de ce personnage qui fut mise à l'entrée d'honneur de la Sorbonne, rue des Écoles. Statue en marbre, elle fut remplacée par une copie en bronze afin de la protéger.

Buste du Docteur Armaingaud

C'est à Arcachon que se trouve cette oeuvre mineure de Landowski (si on peut trouver ses oeuvres mineures). Il s'agit du buste du Docteur Armaingaud.

Les Fantômes

Il s'agit d'une des oeuvres majeures de Paul Landowski, classé aux monuments historiques depuis le 31 juillet 1934. Elle montre un groupe de 7 soldats, chacun d'eux représentant une arme. L'ensemble fait 8m de haut et a été réalisé en pierre. Elle est installée sur la butte de Chalmont à Oulchy-le-Château dans l'Aisne à l'endroit précis où se décida le sort de la Seconde bataille de la Marne.


Les sources de la Seine

Les sources de la Seine

Les sources de la Seine

Les "Sources de la Seine" sont un ensemble de bas-reliefs des fontaines de la porte de Saint-Cloud. Il s'agit d'une oeuvre de grande taille (10 mètres de haut et 4 de diamètre), composée de deux Fontaines au centre de la place. Ces bas-reliefs sont originaux dans la mesure où il s'agit d'une des rares composition art déco de Landowski, le même style que celui du Christ rédempteur. Ils montrent l'opposition entre la vie à la campagne et à la ville.


Le tombeau du maréchal Foch

Le tombeau du maréchal Foch

Le tombeau du maréchal Foch

Le tombeau du maréchal Foch est aux Invalides. Il réalise pour ce grand homme une adaptation du "Tombeau du soldat" qui était un de ses vieux projets. Il le réalise sous la forme de 8 soldats en marche, formant une scène de la vie courante pendant la guerre. Ces statues sont faites en bronze, mais initialement, elles étaient sensées être en marbre. Le musée de Luneville conserve l'original des bas-reliefs en plâtre.

PAX

PAX (Paix en latin) est un monument réalisé en l'honneur d'Aristide Briand, prix Nobel de la paix. Il se trouve devant le ministère des Affaires étrangères, à Paris (au quai d'Orsay)

Monument à Paul Adam

On trouve ce monument contre le Palais du Trocadéro, avenue Albert-de-Mun. Il est dédié à Paul Adam.

Les Signes du zodiaque

Les Signes du zodiaque est une oeuvre en pierre situé au sous-sol du crématorium du cimetière du Père-Lachaise.

Nocturne

Nocturne, c'est une petite statue de 33cm de haut sur 66 de long et 30 de large représentant une tête de la femme du monument à Fauré. Faite en marbre, elle est conservée au Musée Landowski.

Shakespeare

Il s'agit d'une statue de Shakespeare, le dramaturge britannique.

Michel-Ange au travail

Michel-Ange au travail, est curieusement un autoportrait de Landwoski. Il se trouve au musée des Années Trente.


Pandore

Pandore

Pandore

Pandore est une statue en ivoire, un matériau peu utilisé par l'artiste. Elle deviendra un modèle pour la tête du "Retour éternel", le monument-testament de Landowski du Colombarium du Père Lachaise.


La ronde des sirènes

La ronde des sirènes

La ronde des sirènes

La ronde des sirènes est une statue de Landowski.

Danse de Parvati

La danse de Parvatti est une statue de Landowski.

Danse de la séduction

La danse de la séduction est une statue de Landowski.

Danse de la pureté

La danse de la pureté est une statue de Landowski.

Danse de Dourga ou danse de l'arc

La danse de Dourga est une statue de Landowski.

Icare

Icare est une statue de Landowski.


Porte de la faculté de médecine

Porte de la faculté de médecine

Porte de la faculté de médecine

Cette porte était initalement destinée au Temple de l'homme, un rêve de Landowski qui réalisa un grand nombre d'oeuvres qui lui était destiné. Toutefois cette porte a été installé sur la nouvelle factulté de médecine, au 45 rue des Saints-Pères.

Monument Georges Heuillard

Cette statue de Georges Heuillard est en pierre et en bronze. Elle fut inaugurée le 14 novembre 1953 à Neuf-Marché, dans la Seine-Maritime.


Le retour éternel

Le retour éternel

Le retour éternel

Cette oeuvre est testamentaire. Il représente comme souvent une statue et un fond sculpé de bas-reliefs dans le thème de la mort. De nos jours il se trouve au sous-sol du crématorium du cimetière du Père-Lachaise. Les plâtres originaux sont conservés dans les musées de Boulogne-Billancourt.


Monument à la gloire de l'armée française

Monument à la gloire de l'armée française

Monument à la gloire de l'armée française

Il s'agit d'un groupe qui devait être au centre d'un ensemble de grande taille, le long d'un mur du cimetière de Passy. L'idée était de faire un ensemble équestre mais ce projet, qui dura trop longtemps, fut finalement abandonné. Il ne reste finalement que ce groupe à la gloire des soldats de la guerre de 1914-1918. Il se trouve de nos jours place du Trocadéro.

Mille et une nuits

Seul un plâtre a été réalisé de cette oeuvre dont le nom est évocateur.



See also:

Biographies on Christ the Redeemer

History of Christ the Redeemer at Rio




Copyright 2013 - 2018 - Any reproduction prohibited without the authorization of the author. This website is a private, unofficial site resulting from the compilation work of the works of different authors. Unless otherwise stated, the pictures are free of rights. To distinguish free illustrations from others, see: Documentary sources. Other Internet sites of the same author in other fields: Marguerite Duras, Les Pyrénées Catalanes. Author of the website : See credits.